top of page
IMG-4888.jpg

Eric Letellier
Pseudo Ricol

Tout ses moments se perdront dans l'oubli.

toilr de Colette letellier.jpg

Toile de ma mère Colette LETELLIER

Né en 1968, Éric LETELLIER (Pseudo Ricol) vit et travaille en Bourgogne.
Issu d’une famille d’artistes (Louis & Colette LETELLIER vivant en Normandie), il se tourne très tôt vers la peinture et le dessin.

Autodidacte, il capitalise plus d'une trentaine d'années de pratique.
De la création à l'encre et l’aquarelle à ses débuts, il peint des paysages classiques et expose avec ses parents dans des salles de province.


Vers 18/20 ans, il aborde l’homme, la désillusion et peint des portraits à l’encre d’imprimerie. Encre qu’il découvre par son métier de conducteur de machine en imprimerie. Il expose dans divers lieux, en France et à l’étranger (Belgique) et il obtient le prix Fernand léger en 1997, pour un dessin à l’encre et technique d’empreinte dans un salon d’art, pour son homme oiseau marchant dans une ville en feu. Ce sera les dernières expositions et un arrêt de plusieurs années pour reprendre en 2010.

Il aborde alors le tumulte, les univers de chacun, une représentation où l’on se croise sans se voir, comme un big-bang sans fin et où naissent des mondes et des univers en mouvement. La représentation d’un monde où il faut aller vite et où on oublie le temps qui passe, le tourbillon de la vie.

Il s'impose des thèmes, comme la ville ou l'urbanisation en 2015 l
es villes et ses facettes, mélange entre abstraction et figuration. Une plongée dans le cœur de la ville avec des atmosphères et une vision de démesure et de gigantisme, prendre de la hauteur, le cloisonnement, l’oppression, les multiples facettes qu’elle peut représenter.


Il n'est pas rare chez lui de parcourir d'autres chemins ou d’utiliser une méthode pour en créer une autre, une découverte sans fin, une progression à l'aveugle, il se laisse guider par ses instincts et la liberté.
 

Il découvre le transfert, le collage… Il travaille l’acrylique de plusieurs façons, une recherche perpétuelle.

Ses dernières toiles (2022) seront orientées au départ sur le mouvement & la couleur, puis il bascule sur les voyages intérieur, et peint principalement l’abstraction, compose d’abord par la pose de texture et de matière (sable, gel…) utilise des outils variés comme la fourchette, les spatules à enduire, le couteau…  comme une première empreinte.
Les toiles évoluent,  l’œuvre prend forme au fur et à mesure, et l'ont y devine des ciels, des branches, la nature, les éléments, le feu, la mer, le ciel, et le sombre, la roche, le sable... afin d’arriver à une parfaite harmonie

Pour conclure, il reprend les expositions en 2023 dans un village en Bourgogne et continu à travailler et à préparer ses futurs expositions ou projets éventuels.

406B2251
17CE96F
IMG_20230130_103240
IMG_20230130_103333
IMG_20230130_103249
IMG-4620_edited
IMG-3030
IMG-2540
l'eau
IMG_5739
la plage
2IMG_2037
2IMG_6149
2IMG_2046
IMG-5524_edited
le coeur
sur le file
IMG_5019
abstraction urbaine
abstraction urbaine
abstraction urbaine
IMG_5021
IMG_2760
IMG_7732
alors regarde
sans titre
Sans titre-3
IMG_3216
sans titre
IMG_3218
sans titre
sans titre
IMG_3219
sans titre
IMG_3213
sans titre
IMG_3928
sans titre
sans titre
naissance ou la vie
sans titre
sans titre
IMG_4520_edited
sans titre
IMG_6978
IMG_6976
IMG_3930
aquarelle
© Copyright
bottom of page